Nos formations

Que proposons-nous ?

Gribouille propose des formations basées sur une méthode composée de 4 modules que vous retrouverez ci-dessous.

Vie pratique

Soin du milieu intérieur

Si l’enseignement se doit d’être efficace avec les jeunes enfants, il faut les aider à progresser sur la voie de l’indépendance. Dans les exercices préliminaires, l’enfant apprend les mouvements de base liés à sa vie quotidienne tels que : porter une chaise, porter une table, ouvrir une fenêtre…

La nature des mots et l’analyse structurale des mots


Le soin du milieu intérieur inclut une série d’activités à motricité fine intégrant le nettoyage et l’entretien de l’environnement ainsi que la préparation des aliments. Ces activités profitent à l’enfant, car elles développent le contrôle du mouvement et la coordination oculo-motrice, c’est-à-dire la coordination qui forme la base pour l’écriture.
Ne pas s’attendre à une perfection de sa part dans les leçons, mais lui donner une chance de commencer le processus et l’aider à progresser. Permettre à votre enfant de vivre les conséquences naturelles de ses actes, non seulement cela lui donne une responsabilité personnelle, mais cela lui permet également de développer les compétences nécessaires pour faire face aux accidents qui se produisent naturellement.

Soin du milieu extérieur

Une des activités les plus apaisantes pour un enfant est la concentration. Cela n’inclut pas une concentration passive, non-participative comme regarder la télévision ou des vidéos. L’action doit être quelque chose qui est contrôlée par l’enfant afin qu’il puisse le répéter aussi souvent que nécessaire.

La concentration profonde peut aussi se produire en creusant dans le sable, laver les carottes, désherber, arroser, balayer les feuilles…
Concentrer les activités sur le soin du milieu extérieur est tout aussi important que les autres activités de la Vie pratique. Ainsi, sensibiliser l’enfant à la culture des plantes, le soin pour le jardin, et de profiter des résultats (plantation, entretien et récolte) contribuent à sa meilleure compréhension du monde qui l’entoure et des autres « êtres vivants » qui l’entourent également. Les possibilités sont infinies, mais dépendent bien évidemment de votre environnement particulier.
Adaptez les idées et les suggestions en fonction de votre domicile. Préparez des leçons à l’avance pour toute activité que vous choisirez d’inclure, en étant sûr que tous les matériaux sont à portée de main et que le processus fonctionne pour votre enfant.

Soin de la personne

Ces exercices pratiques sont très faciles à intégrer dans votre maison. Ce sont des activités qui sont probablement déjà exercées par votre enfant ou qu’il tente de reproduire.
Ces exercices (comme tous les autres) développent une compréhension du processus et de l’ordre impliqué dans un cycle complet de l’activité avec un début, un milieu et une fin. L’enfant apprend tout simplement à prendre soin de lui!

Soin du milieu extérieur

Les leçons de Grâce et Courtoisie sont une pierre angulaire de la pédagogie Montessori. Il est nécessaire que le parent prête attention et se concentre sur les exercices de Grâce et Courtoisie en lien avec les autres exercices de Vie Pratique, afin d’établir ce que Maria Montessori appelle le « lien direct » entre les enfants et leur environnement .
L’essentiel ici est que l’enfant ne doit jamais être forcé à ces politesses ou réprimandé quand il oublie, mais il faut savoir comment effectuer ces actions quand une occasion se présente.
Car l’enfant EST quoi qu’il arrive dans une période sensible pour l’apprentissage des « bonnes manières ». Cela lui permettra de créer du lien social pour se perfectionner avec les autres.
Maria Montessori souligne que si nous laissons cet apprentissage à un âge plus avancé, l’intérêt particulier et spontané ne seront plus là.
C’est donc un grand rôle que le parent a de donner à son enfant en employant les bons mots, des mouvements clairs et des étapes précises. L’enfant absorbe alors pleinement le « comment », le « quand » et le « vocabulaire » utilisé dans son environnement afin de lui rendre la vie plus agréable: pour les autres et pour lui.

Jeux collectifs de coordination motrice

Ces jeux sont orientés vers un but, et adaptés en fonction de l’âge de l’enfant; mais surtout, ils sont amusants!
L’objectif est de fournir un environnement d’apprentissage sécuritaire et amusant, ainsi que de promouvoir des attitudes positives envers l’autre, une éducation physique et l’amélioration de soi.

Sensoriel

Tactile

Chaque matériel permet d’isoler une qualité: les matériaux sensoriels aident l’enfant à se concentrer sur un ou plusieurs sens sur une propriété particulière de la matière, à travers une activité déterminée.

Texture : doux / dur – lisse / rugueux

Visuel

Les sens aident les humains à organiser et classer des renseignements, à une action réfléchie et aider à une adaptation à l’environnement, mais également à utiliser efficacement les outils et l’expérience propre de son corps, les sentiments et l’interaction avec les objets du monde extérieur.

Formes et couleurs :

Formes géométriques, tailles, gradation de couleurs, large, étroit, court, long, épais, fin … etc.

Auditif

La mémoire stocke les expériences sensorielles et l’intelligence compare les informations reçues avec les données passées, et ainsi permet de prendre des décisions et de résoudre des problèmes.

Son : fort, bas, silence … etc.

Gustatif

La langue est tapissée de papilles. Les papilles reconnaissent la saveur de ce que l’on mange et envoient l’information au cerveau.

La langue est sensible à quatre saveurs: sucré, salé, acide, amer.

Olfactif

La zone de l’ odorat se trouve au fond du nez. Le haut et le fond du nez sont recouverts de petits cils qui captent et reconnaissent les odeurs.
L’homme peut percevoir 3000 odeurs différentes. Certaines sont agréables, d’autres désagréables.

Comment sent-on? Lorsque l’on respire, l’air passe passe par des cils olfactifs, qui permettent au cerveau de reconnaître les odeurs.

Plus on inspire fort, mieux on reconnaît les parfums.

Les sens olfactifs sont les mieux développés et sont déjà fonctionnels au septième mois.

Baryque et thermique

Poids / Température :

chaud / froid – lourd / léger

Le langage

Enrichissement du vocabulaire

Présenter des activités orales, tout en encourageant l’ordre, l’orientation, et donc l’indépendance en s’assurant que l’enfant connaît les noms des objets dans l’environnement dans lequel il se trouve. On peut également faire des jeux de groupe, utiliser des verbes en donnant le nom des activités, des adjectifs et des noms à travers les activités lors de l’introduction des matières sensorielles.

La nature des mots et l’analyse structurale des mots

En général, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter de l’exactitude de l’orthographe jusqu’à environ 6 ans.
L’orthographe se fera avec des mots écrits phonétiquement, le plus important pour l’enfant est de s’entraîner à faire des mots, à la pratique en utilisant les lettres de notre alphabet, à la pratique d’exprimer une pensée avec des mots écrits. Plus l’enfant travaille avec des lettres, travaille à la création de mots, plus il sera facile pour lui de lire et écrire. Il gagnera sa confiance en lui dans ce processus, et commencera lentement à affiner ses compétences. L’orthographe est quelque chose que l’enfant va naturellement affiner quand ses capacités linguistiques se développeront. Ce n’est pas notre objectif à ce stade de développement.

Préparation à l’écriture et à la lecture

Même une fois que l’enfant comprend les sons et les symboles de sa langue, il ne progressera pas vers la maîtrise de la langue, sauf s’il est motivé à l’intérieur pour le faire. L’enfant doit avoir un désir d’écrire. Nous pouvons lui demander de remplir des feuilles de calcul ou écrire des mots spécifiques, mais ces exigences seront plus susceptibles de dissuader son succès à long terme plutôt que de le promouvoir. Au lieu de cela, nous devons découvrir ce qui l’intrigue et lui faire savoir qu’il peut explorer cette intrigue par écrit…

Mathématiques

Introduction au système décimal

L’introduction du système décimal est une leçon mathématiques montessorienne de la petite enfance. Assez simple, le but de cette leçon est de présenter les chiffres du système décimal (système de numération utilisant la base 10).

L’enfant a une vue d’ensemble de la quantité et des symboles. Il y a deux nouveaux éléments dans cette partie: l’enfant est introduit avec le code couleur Montessori des chiffres et est introduit au zéro comme une place de titulaire.

La mémorisation

L’objectif globale des mathématiques est l’adaptation à l’environnement, mais surtout permettre à l’enfant de compter de tête sans aucun support.

Plusieurs étapes sont nécessaires pour y arriver. Là, nous ferons fonctionner le système décimal, cela va permettre à l’enfant de faire ses opérations en ne sachant compter que jusqu’à 10.

La première numération

Avec ce groupe on va introduire 5 concepts: dénombrer, définir l’unité, introduction du symbole, introduction du 0 et la notion de divisibilité par 2.

La numération de 11 à l'infini

Avec ce groupe là on apporte rien de nouveau, on donne simplement le nom des nombres, on donne également du vocabulaire. L’enfant se rend compte que compter c’est un éternel recommencement, il rentre vraiment dans le processus répétitif en parallèle avec le système décimal et développe en parallèle sa mémorisation.

Le passage à l'abstraction

En utilisant du matériel sensoriel concret au cours de ses premières années sensibles, l’enfant montessorien peut apprendre les notions de base en mathématiques et en langue. Ainsi, il comprendra mieux les concepts mathématiques abstraits, car il aura en amont manipulé des objets réels.

Les fractions

Ce matériel aide l’enfant à acquérir une impression sensorielle de la fraction et introduit des opérations simples.

L’enfant explore avant tout.